Le théâtre de la cité > Edito


Cette année, le Théâtre de la Cité a voulu « cueillir des étoiles ». Peut-être parce que nous sommes tous, ou presque, les enfants d'un ciel d'été, les frères et sœurs d'une nuit scintillante... Chacun a dans son cœur, je l'espère, un spectacle qui l'a marqué et peut-être, qui a même un peu changé sa vie.

Alors, ces étoiles que l'on va cueillir partout où l'art luit, on les dépose sur scène, au théâtre, pour vous ... et quand elles brillent, ces étoiles filantes, d'un l'éclat de joie dans vos yeux, elles sont notre plus belle récompense.

Un édito c'est fait, dit-on, pour parler de choses sérieuses... Alors, je pourrais dire que la société va mal, que le monde s'écroule, que la confiance dans les politiques s'évapore, que la nature agonise et déjà se meurt de nous, que nous avons étouffé de plastique la terre entière... Mais je veux croire en l'espoir que donnent ces étoiles sur vos rétines. Je vais penser qu'elles vous insuffleront la force de réagir. Il est encore temps de recréer la vie, de redonner un sens au mot « transmettre »... et que, de ce fait, vous aurez encore et toujours l'envie de conjuguer ce verbe pour en faire un futur plus serein pour ceux qui viendront. Les plus jeunes perdent espoir ? Les anciens renoncent et se résignent ? Battons-nous pour leur construire, nous construire, un avenir de paix, d'envies et d'art.

Et cela commence par une illusion: celle de cueillir des étoiles.

Aidez-nous à rêver que ce que nous faisons compte... et agissons. Il est bien plus que temps, avant que le ciel ne s'éteigne, de faire briller cette nuit autour...


Thierry Surace
Directeur artistique